Putain

J’ai eu une grosse fin de semaine. Mush a reçu un arrivage des plus savoureux. J’en ressors un peu plus pauvre, un peu plus embourbé. Ça faisait un bon bout que je n’avais pas fait de coke. Ça coute une crisse de beurrée. Ça faisait aussi longtemps que je ne m’étais pas payé une pute.

Le sexe est sans doute la plus belle des drogues. Le sentiment de la dopamine qui atteint des niveaux stratosphériques est enivrant au possible. Or voilà, le contact humain m’exaspère grandement par moment. Alors lorsque je n’ai pas la détermination ni même la motivation d’aller cueillir dans les bars, je me call une pute.

À mon sens, il existe trois sortes de putes.

Premièrement, il y a les putes qui ont besoin de l’argent, simplement. Elles ont un loyer à payer, des comptes à faire balancer. Habituellement, vous avez une connaissance en commun, vous habitez dans le même quartier, vous avez un lien quelconque. La pute à cash ne se trouve pas, elle vous trouve. Au fond, elle n’est qu’une pétasse avec un cover up.

Ensuite, il y a les dépendantes à la drogue. Toujours sur un high de crack ou d’héro, elles sont prêtes à baiser avec n’importe quoi pour subvenir à leurs besoins. Elles se tiennent dans les ruelles sombres, les bars un peu dégueulasses et elles travaillent dans de miteux hôtels. Évitez ce genre de fille, elles vous refileront des bibittes en plus d’être habituellement passive lors de la copulation.

Puis, il y a les « escortes ». Moins coûteuses qu’une blonde et souvent plus propre que la salope de service que vous ramassez dans tout bar, elles ont habituellement à cœur votre jouissance. Les deux clés du succès financier pour une escorte : un vagin propre propre et des couilles bien vides. Une escorte fait bien souvent un ou deux gars par jour, pour une heure. C’est vraiment le bon type de personne avec qui faire affaire.

Au mieux, vous tentez de trouver une escorte indépendante. Vous ne l’invitez pas chez vous pour la première fois, vous tentez d’avoir un bon contact au téléphone, essayez de cerner le pussy en question.

Beaucoup de filles ne ressemblent en rien à leur photo sur le net. Si elle ne vous plait pas, n’hésitez pas à quitter. Vous payez, aussi bien enfiler un orifice digne de mention.

J’essaie pas mal de suivre ces directives là. Jusqu’à présent, ça m’a bien servi, j’ai évité les gros pièges. Je me souviens de ma première prostituée. J’avais 19 ans, elle devait en avoir le double. J’étais aussi expérimenté que son hymen intact. Tout au plus, je me masturbais frénétiquement le soir. Je n’avais jamais eu de contact avec une fille. Elle m’avait sucer pour 15 piastres. J’avais mis sept minutes à bander, une à éjaculer. La voie était pavée pour l’amélioration.

Publicités

~ par oopsweredead sur mars 23, 2009.

3 Réponses to “Putain”

  1. Ouais, tu as totale raison, tu peux quitter après avoir vu la real face de la fille que tu as callée. Mais faut le faire gentiment, parce que c’est sûr qu’après, elle va avoir le goût de pleurer un peu. Sauf si tu lui dis un truc genre « Tu es trop mince. » C’est ce qu’on dit souvent à ma copine et elle trouve ça cool, de se faire refuser parce qu’elle est vraiment extra-waif.

    Mais pour les escortes, ouais elles sont super propres et souvent plus clean niveau mts que toutes les filles qui ne sont pas dans l’industrie. Mais désolée de t’enlever des illusions: elles se font souvent dix mecs, et plus, par jour. Pas nécessairement des pénétrations à chaque fois, mais dix, quand même, c’est plus dur que juste un.

    Et un truc pour choisir une escorte qui va te plaire: va voir les commentaires laissés par des clients sur MERB.CA

    Bisous! Have fun with your dick!

  2. C’est sur que j’essaie de retourner ladite escorte avec un minimum de finesse même si je ne suis pas très partisan des détours.
    Pour ce qui est du nombre de client par jour, je suis surpris. Moi elles me parlaient souvent de 2-3, max 5. Probablement que plus elles sont jeunes, plus elles doivent en faire par jour. Ensuite, elles ont un réseau fidèle prêt à payer un peu plus et elles peuvent faire leurs trucs un peu plus relax j’imagine. C’est mon guess.
    Merci pour le tuyau de MERB.CA, de la belle petite lecture en perspective.

  3. Je pense aussi qu’elles veulent pas faire trop peur…c’est pas super excitant pour un mec de savoir que dix autres mecs sont passés par là avant lui, en moins d’une journée.

    Mais tu dois avoir raison pour le réseau fidèle…

    Bonne lecture!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :