Cachette coquette

Je vis seul dans mon appartement si ce n’est que quelques heures semaines où je laisse une fille pénétrer ma bulle afin de me dessaler le bologne. J’ai donc une assez forte intimité, rien à cacher. Parfois, lorsque je largue une caisse digne de mention, il n’est pas rare que je laisse l’étron vaquer dans ma toilette, juste pour rire, juste pour me remémorer que c’est le fruit de mon gros intestin. Je peux le faire, je vis seul. Je rigole.

Et malgré tout, je cache ma dope. C’est un paradoxe intéressant, je ne saurais trop l’expliquer. J’ai une vieille édition de L’Alchimiste de Paulo Coelho, j’ai coupé un rectangle à l’intérieur de toutes les pages, j’y mets mon weed. Dans la section cassette de ma vieille radio se trouvent mes shrooms. J’ai toujours une couple d’amphés dans un petit bag dans mon réservoir de toilette. Ma coke dans mon imprimante. Je me fais bien rire. Je me sens illégal, un vrai gamin.

Publicités

~ par oopsweredead sur mars 28, 2009.

2 Réponses to “Cachette coquette”

  1. […] Je crois aussi que c’est rendutendance de parler de caca on the web. […]

  2. Te sentir illégal ne fait pas gamin. Tu possèdes de la drogue dure, t’es donc dans l’illégalité pour vrai.

    Ce qui fait gamin, c’est de parler de gros caca.

    Tes transparent comme un enfant!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :