Hachées

La première chose que t’apprends à faire dans une boucherie, c’est la viande hachée. C’est sans doute la chose la tâche la plus désagréable, c’est pour ça que les bouchers sont si pressés à déléguer.

C’est la première chose que tu fais dans ta journée. Encore somnolent, tu pénètres dans le coal à viande où sont séparées les différentes qualités et sortes de viandes dans différents bacs. Au mieux, il fait 4 degrés.

La viande est glaciale, il faut la prendre à pleine main pour l’envoyer dans le grand hachoir. On fait le bœuf, puis le veau. On lave le moulin à viande puis on fait le porc. Rendues là, tes mains sont aussi gelées que John Lennon pour son bed-in.

Je peinais à faire une batch de stock haché ce matin lorsque je m’égarai à penser aux filles, leur qualité. Selon moi, il y a plusieurs liens possibles à faire entre la viande hachée et les filles.

Dans la viande, il y a la régulière, la mi-maigre, la maigre et l’extra-maigre. Mais au-delà du gras, il y a plus.

La fille régulière, c’est le dernier recours. C’est pour les paumés, les mals pris, les affamés. La viande régulière, c’est celle de subsistance, la solution de base à la famine. C’est le gras à outrance, à en perdre sa saveur. Comme la viande hachée régulière, lorsque tu reçois en visite, tu n’es pas trop fière de montrer que c’est ce que tu consommes. T’essaies toujours d’upgrader pour montrer aux autres que tu as réussi. Avec la fille régulière viennent souvent un constat d’échec et un chèque le premier du mois.

La mi-maigre, c’est l’en attendant. La fille mi-maigre comble un trou en sachant fort bien que 50% des gens lui sont supérieurs. Habituellement, elle se veut un passage. Souvent solution de rechange estivale, un peu comme la viande mi-maigre l’est pour le BBQ. Le mieux que l’on puisse lui souhaiter, c’est un gars de son calibre pour qu’elle puisse vivre vieille, heureuse et qu’elle aille beaucoup de lipides.

La maigre, c’est sans doute la meilleure qualité que la plupart des gens puissent espérer. Parfois, tu réussis à avoir un spécial dans un bar, tu paies moins cher de la livre de sein. La maigre, c’est la savoureuse, qui allie les courbes et la fermeté. Elle se marie bien à toutes les situations, t’es joyeux de l’avoir.

L’extra-maigre, c’est vraiment la crème de la crème, le beurre pis l’argent du beurre, et plein d’autres allusions aux produits laitiers pouvant impliquer des estis de mamelles. La fille extra-maigre, elle n’a que très peu de gras situé à des endroits stratégiques. Le seul défaut, c’est que parfois, elle est sèche, sans trop de saveur. Aseptisée. La perfection n’existe pas.

Allez maintenant, catégorisez votre entourage.

Publicités

~ par oopsweredead sur avril 8, 2009.

5 Réponses to “Hachées”

  1. Un homme qui accepte de fréquenter une fille qui lui fait honte devrait pas s’en faire pour son image.

    Il peut pas vraiment tomber plus bas.

  2. Et pourtant, la bassesse est surprenante de par sa capacité à toujours atteindre de nouveau sommet. Paradoxe quand tu nous tiens.

  3. T’es tellement pas correct ! Tu te rends compte, qu’on pourrait appliquer les mêmes critères de viande hachée à des hommes et si tu veux mon avis, il y a encore plus d’hommes que de femmes dans la catégorie régulière. :p Mais bon, je dois avouer que j’ai quand même ri. T’es trop trash.

  4. Bien vrai que le même genre d’analyse s’applique pour le sexe masculin, mais voilà, généraliser aux deux sexes, c’est plate!

  5. Je t’ai tagué sur mon blogue. Tu iras voir ça. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :