Passants

J’étais là, ce soir, à boire sur mon perron en regardant les passants se presser, les quidams errer. Je buvais un Mouton cadet fraichement acheté à la bouteille. Le nom m’avait séduit, je n’en demande guère plus d’un vin.

Ils étaient là à fuir la pluie, à éviter le vent, à se dérober du regard d’autrui. Qu’ils étaient préoccupés avec leur sombre parapluie et leur air ridiculement grave. Qu’ils semblaient tristes à fixer le sol et à se gratter frénétiquement le cuir chevelu. Qu’ils étaient laids.

Je les regardais jeter un coup d’œil furtif à leur montre, brasser leur change dans les poches de leur pantalon gris, se déplacer afin de passer le plus loin possible d’autres passants. Ils étaient là avec leurs petits gestes à essayer d’être invisible, parce qu’ils se croient inintéressants.

Et moi pourtant, je les regardais. Seulement, ils avaient raison.

Publicités

~ par oopsweredead sur mai 15, 2009.

2 Réponses to “Passants”

  1. Mouton Cadet c’est un très bon vin, pas trop cher et goûteux.

    Cela dit… 🙂

  2. Un de mes passe-temps préféré: le bitchage de balcon. Peu coûteux et ne demandant d’autre matériel qu’un bon ami et quelques bouteilles de votre boisson favorite.

    Vive l’été!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :