Brume

La fin de semaine fut intense. Cargaison de ketamine surprenante venant troubler ma quiétude, ajoutez à ça bien du mush et bien du weed, vous avez une combinaison des plus explosives. Vraiment high, profitant du soleil s’embrasant de mille feux dans un ciel ininterrompu, j’ai passé la fin de semaine à errer un peu partout, à voyager parallèlement à la masse. Masse heureuse en fin de semaine, populace joyeuse de ce beau temps. Ça m’a déprimé.

Ce blog occupe de plus en plus mon esprit. J’aime écrire, il m’en donne l’occasion. J’observe mon entourage, me force tranquillement à diverses expériences, que pour me pousser un peu plus, me donner matière. Je me promène désormais avec un petit calepin dans la poche gauche. Acheté dans la rangée 2 à la job, tout près des lavettes et des chandelles de fêtes, je griffonne donc des notes au gré des pensées éparses qui troublent mon esprit.

Bien souvent, je suis fortement intoxiqué, j’écris grossièrement, des lettres bâclées, des espaces galvaudés, régulièrement, je n’arrive pas à relire.

De ma journée d’hier, où sniffage de spécial K et gobage de mush furent au rendez-vous, j’arrive à relire certains trucs.

– Les lettres, c’est fou comme il y en a plusieurs qui ont un mot qui subtilise leurs sonorités. H=hache, B=bée, you know. J’étais chez moi, à boire de l’O sans faire de K, l’esprit qui R, l’N qui élance. Dans la cuisine, ma blonde boit du T, notre couple bat de l’L, ne reste plus que le Q. Je ne l’M plus. Puis, G pèté une coche. Les D sont lancés, je prends ma H. Je la tue, elle est bouche B, son corps J sur le plancher. Dans ma tête, une foule me U, je me sens comme W.

-Les gens rêvent d’être célèbre, les gens aspirent à être unique, quelle fatalité que celle d’entretenir des désirs aussi opposés.

-À quel âge commence-t-on à se soucier de l’opinion d’autrui? Après la première humiliation? Après avoir ressenti pour la première fois le poids du jugement de l’autre? Et à partir de quand peut-on espérer que le tout disparaisse entièrement? 7 à 77 ans, c’est le public de l’atteinte de la maladie d’amour de Sardou, mais c’est aussi l’âge de la maladie de l’assentiment.

-To do list :
-S’assurer la postérité
-Mourir

Publicités

~ par oopsweredead sur juin 7, 2009.

2 Réponses to “Brume”

  1. Meme dans la brume tu t’en sors bien. Fais chier ca 😉
    Tu as pas de mérite, ca doit etre naturel. loll

  2. Le K te va bien …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :