Conséquences

Je suis mal à l’aise, inconfortable depuis 24 heures. Aujourd’hui, j’avais l’impression que Robert me touchait constamment à la job, la main sur le creux du coude, la paume sur mon omoplate, son index sur mes côtes. J’étais irritable, rien qu’un duo de joints n’avait su calmer sur la voie du boulot.

Je ne suis pas allé m’entrainer, je n’ai pas vraiment honte, je suis juste un peu con. De toute manière, il est probablement aussi malaisé que moi. Mais voilà, j’avais plus ou moins le goût de le croiser, de prendre le risque.

Je ruminais donc chez moi. J’ai pensé un moment me caller une escorte, j’avais même arrêté chez Mush au passage pour me ramasser de l’exctasy pour les circonstances. J’avais un espèce de besoin primaire de baiser une fille, une façon d’agir dégueulassèrent réactionnaire. Je me trouvais faible de corps mais surtout d’esprit, pire sentiment ever.

J’ai finalement décidé de faire fi de mes pulsions, juste pour me prouver que je peux encore. C’est un réconfort cheap mais un réconfort tout de même. Dans le désert, on s’abreuve de pisse pour ne pas mourir.

Publicités

~ par oopsweredead sur juin 9, 2009.

4 Réponses to “Conséquences”

  1. Vous avez le sens de la chute, c’est le moins qu’on puisse dire!

  2. Un lendemain de veille, il y en aura d’autres. Oops dit ne pas vraiment ressentir de honte, moi j’en vois un peu.
    Le besoin est là, parfois criant, et on fait n’importe quoi.
    Je me souviens d’une nuit, dans la vingtaine, 3 heures du matin j’ai quitté le lit d’une fille, incapable d’y rester plus longtemps.
    Je marchais et la première poubelle publique que j’ai vu , j’y ai monté, j’y suis resté jusqu’au matin, je me sentais comme une merde.
    J’ai souvent accepté peu de chose pour combler des besoins et je le fais encore meme en fin de quarantaine. Il y a peine deux semaines, j’ai fait un con de moi encore pour combler un besoin qui m’est obscur. Lorsque je me dis idiot les gens ne veulent pas le croire, portant je le suis parfois.

  3. À mettre dans ta liste de citations à ton sujet (à droite):

    Son plus grand mérite est de ne pas licher de raies et de ne pas rechercher à faire partie de cette gang de loosers en mal d’attention que sont la plupart des membres de la MARDOSPHÈRE.

  4. Gars: Sérieusement, pas vraiment de honte. Juste pas le goût des insipides futilités, explications moches et fades qui ne mèneront nul part, doutes et tout. juste pratico pratique.

    Voyou: C’est ajouté, voilà qui est très savoureux si sincère.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :