Crunchy day care

Je dormais paisiblement ce matin, pour une très rare fois. J’avais gobé une quantité appréciable de benzos hier, un peu blasé d’une soirée de merde et j’étais encore dans un état semi-comateux, à apprécier mon sommeil trop rare lorsqu’on se mit à varger avec violence sur ma pauvre porte qui ne méritait pas pareil traitement en ce mou matin dominical.

Hébété, je vais répondre d’un pas claudiquant. C’est à mon grand déplaisir que j’ouvre sur ma voisine dans haut et son gamin. Immédiatement, je sais que je vais me faire enculer avec une violence inouïe. Malgré tout, je demeure courtois et lorsqu’elle m’ordonne plus que me demande de garder son kid pour la journée, j’obtempère nonchalamment comme le nouveau prisonnier gringalet qui sait que son baraqué compagnon de cellule lui ramonera la voie à immondices une fois la nuit venue.

Moi qui avais prévu une journée à boire du 94% en lisant du Rimbaud, mes plans s’en trouvaient démoli. Malgré tout, c’est avec un optimisme tout carotique que j’entrevoyais la journée, décidé à saisir la balle au bond et profiter de mes trop rares journées de congé.

Levé plus tôt que prévu, j’en profite pour ouvrir ma télévision où Roger Federer tente d’entrer dans l’histoire. Si le sport me semble d’habitude d’une futilité fondamentalement triste, je me laisse prendre par l’intensité du moment, la quête de Federer et les efforts de Roddick. Le p’tit Sam est tout excité, je n’ai pas trop à m’occuper de lui et cela me convient parfaitement.

Après coup, j’ai fait cuire une Delissio en étant aussi ajunt qu’une fillette de maternelle, il y avait définitivement de quoi en violer une. Je me suis donc questionné si je pouvais fumer devant le kid. Or au final, cela n’est guère différent qu’une cigarette donc j’ai décidé de m’allumer. Mis à part une drôle de remarque sur l’odeur, Samuel n’a rien dit. Je trouve ça bizarre, les gens qui veulent tout cacher à leurs enfants, qui n’osent même pas s’embrasser devant leur progéniture de peur de fucker leur sexualité future alors que justement, c’est ce qu’ils font. Bien des parents ont une gestion très weird de tout ça, ça et la prohibition en général.

Puis nous sommes allés manger une crème glacée, c’était particulier de me promener en ville comme ça avec un p’tit gars. Je suis persuadé que je ne serai jamais un père et pourtant, j’ai aussi la profonde conviction que j’aurai été un paternel vachement supérieur à la triste moyenne. De par le simple fait que je ne suis pas un idiot crasse.

On va ensuite se promener en ville, je rigole bien de la différence marquée entre la fréquence de nos pas. Il a des petites enjambées et des grands yeux, voilà qui contrastait avec mes grandes enjambées et mes petits yeux. Il mange son cornet pendant que je lui pointe différentes attractions de la ville. Je suis le guide le plus éclaté qui fut. Je fais quelques blagues, l’enfant éclate de rires cristallins, la journée est légère.

On retourne finalement à l’appart’, je décide de lui couper une pomme en morceau comme collation, je suis toujours médusé par la différence de texture entre la viande et autre chose, particulièrement quand je suis éclaté. On s’assoit sur le balcon, il est étonnamment calme. On parle un peu, d’une multitude de trucs, la perspective enfantine sur une tonne de sujets me fascine. Il y a souvent là des angles d’approche rares, une logique plus primaire, l’abstraction faite d’une tonne de considérations périphériques.

Vers cinq heures, sa mère est revenue le chercher, puis on a jasé un peu. La pétasse m’a demandé si je voudrais bien le garder durant cinq six jours à la fin du mois de juillet. Je suis crissement embêté, j’ai presque l’impression que ça serait l’fun, ça tomberait durant mes vacances. Mais en même temps, c’est beaucoup trop de responsabilités, l’absence de spontanéité durant trop longtemps. Ouiiiiiin.

Publicités

~ par oopsweredead sur juillet 6, 2009.

8 Réponses to “Crunchy day care”

  1. « je suis toujours médusé par la différence de texture entre la viande et autre chose » et « il a des petites enjambées et des grands yeux, voilà qui contrastait avec mes grandes enjambées et mes petits yeux »: j’aime bien!¸

  2. 5-6 jours, ischhhhh, j’ai hate de lire ca.

  3. Je vais suivre le déroulement de cette affaire avec attention moi aussi. Ça pourrait être une expérience sociale assez intéressante… En tous cas, j’aimerais bien voir où ça te mènerait.

  4. Je connais quelques exceptions, mais règle générale c’est les gens les plus conscients du poids et des responsabilité qui viennent avec les enfants, et donc par le fait même les plus aptes à réussir la tâche qui leur est confiée, qui décident de ne jamais avoir d’enfants. On vit dans un drôle de monde quand même…

  5. Ben un petit monstre avec un monstre 5-6 jours ca risque de faire des lectures intéressantes. Mais personnellement je ne lui confierais pas mon enfant plus que quelques heures.

  6. M-H: Je crois aussi que personnellement, j’aimerais vivre pareil expérience, pour voir ce qui en résulterait, voir comment je réagirais, avoir une perspective autre sur la dynamique parentale.

    V: Je pense que c’est justement à cause qu’ils sont conscients de la tâche que cela représente que les gens les plus allumés et réfléchis n’ont souvent pas d’enfant. Après tout, combien de gens un peu simplet mettent au monde des enfants qui se retrouvent dans des situations merdiques parce que les géniteurs n’ont pas eu l’intelligence de penser avant d’agir. Au fond, c’est un peu un triste cercle vicieux, c,est souvent la connerie qui engendre la mise au monde.

    Gars: Monstre, je trouve le terme étrange, intéressant.

  7. Ça prends juste des fous ou des inconscients pour faire des kids, parceque si on se mettait tous à réfléchir y’aurait plus un seul enfant sur la planete,promis juré, j’en ai un …
    J’ai des amis granols qui par contre, eux, considère que c’est juste les egocentriques et les lâches qui ne se reproduisent pas et à chaque fois, je les traite de Talibans forcenés mais bon …

  8. Faut pas t’offusquer Oops, hier, plus que d’habitude j’écrivais n’importe quoi, ma médication est mal controlé je crois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :